Veggie Bowls, de Cléa

C’est bien connu, on mène une vie de plus en plus éfrenée, et le moment le plus important de la journée, c’est à dire le repas, est relégué en position de cinquième roue du carosse, alors qu’en réalité, c’est en faisant hyper attention à notre alimentation qu’on s’assure une bonne santé. Au moins, il faut commencer par là. Aussi, je sais qu’on est tous tentés de manger sur le pouce, y compris quand on rentre à la maison le soir. Si on en est pas encore au plat cuisiné industriel, il est facile de tomber dans le piège du plat de pates à l’huile d’olive, ou d’avoir recours à des boîtes de conserve (ou légumes en bocaux dans le meilleur des cas). Pour remédier à cela, il existe un truc génial, qui peut en partie se préparer à l’avance : le bowl. Evidemment, ici je vais parler de veggie bowls !

veggiebowls1.jpg

L’idée est simple : on se prépare un bol absolument équilibré avec ce qu’il faut de protéines, de fibres, de vitamines. On peut très bien préparer une partie des ingrédients à l’avance, comme le riz ou les lentilles par exemple, qu’on aurait cuit le dimanche pour la semaine. On peut préparer des portions de légumes cuisinés à l’avance également, en congelant par portion ce qu’on aurait fait en trop, en prévision de repas à préparer « vite fait ». C’est un principe économique, qui permet de bien rationner les quantités nécessaires, et qui aide à prévoir ce qu’on va manger par la suite.

Dans le même bol, qui peut se décliner en plusieurs tailles, on doit bien faire attention, quand on est végétarien, à mettre : céréales, légumineuses, légumes, et une petite sauce pour accomoder le tout. Cléa explique tout cela bien mieux que moi dans son livre, et chaque lecture de recette est déjà un pur bonheur.

Le principe des bols de différentes tailles est très important car les recettes de bowls se déclinent en petits déjeuners, repas complets, mais aussi petites faims (pour le soir par exemple, ou après une course). L’avantage de se limiter à un bol c’est de ne pas manger trop (ou faire trop), en se limitant à un récipient trop grand pour notre faim.

Pour adopter ce type de repas, Cléa avance un argument assez plaisant : finis les allers retours à la cuisine entre chaque plat ! Tout est dans le même récipient dès le départ, et il n’y a plus qu’à s’installer devant un épisode de votre série favorite ! 🙂

Ce livre est comme d’habitude publié par l’excellente maison d’éditions La plage. Je commence à pratiquer ce soir et vous en donnerai des nouvelles si c’est réussi !

Veggie bowls, Cléa, La plage, 9,95 €

Un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s