Running food, de Nicolas Aubineau

Tout est dans le titre. Quand on commence la course à pied, quelle qu’en soit la raison (maigrir, se raffermir, entretenir sa santé), il faut aussi faire attention à son alimentation. Car si personne ne le sait, moi je l’affirme la (bonne) bouffe, c’est la vie !

running-food

 J’avais déjà lu dans My running book, qu’il ne suffisait pas, après une grosse perte de calories (et d’énergie) par exemple après une sortie d’une heure de running, de se jeter sur un muffin ou un cornet de frites. C’est tout ce qu’il ne faut pas faire… déjà dans le cadre d’une pratique du running dans l’objectif de maigrir, ça fera échouer l’affaire. Ensuite, pour l’intérieur de votre corps ce ne sera pas très bon non plus… sans parler de silhouette.

La dernière fois que j’ai couru, 5 kms, ma montre indiquait que j’avais perdu environ 400 calories. Bizarrement, après une course je n’ai pas très faim. Ni pendant un effort comme une randonnée d’ailleurs. C’est étrange mais c’est comme ça. Mon corps est occupé à autre  chose, à brûler sans doute. Oui mais il brûle quoi ? Et bien les choses qui lui servent à avancer. Et ces choses là, en général ce sont aussi et surtout les bonnes choses, qu’il conviendra du coup de remplacer.

Nicolas Aubineau se propose donc de faire un tour d’horizon des bonnes pratique alimentaires chez le sportif. Après un rapide coup d’oeil sur les besoins spécifiques du runner en termes de nutriments et vitamines, l’ouvrage se compose de quelques bons conseils de courses (alimentaires), et découpe en trois parties les besoins nutritionnels du coureur : avant la course, pendant, et après sont des moments très différents, et les glucides et lipides ne seront par exemple pas assimilés/brûlés de la même manière.

Les végétariens s’y retrouvent et ça, j’apprécie vraiment : parmi les top 5 des aliments avant, pendant et après course, aucune viande ! Elle n’est donc pas indispensable ! 😉 Ne prenez pas peurs carnistes, les recettes contiennent de quoi vous satisfaire aussi. Parmi elles vous trouverez tous de quoi composer vos petits-déjeuners, déjeuners et diners. C’est pas merveilleux ?

Ce guide assez pédagogique et sous son air coloré, très documenté, saura vous accompagner vers le chemin des bonnes habitudes, afin de compléter, voir améliorer vos performances sportives. Et ça, c’est génial d’après moi : aller plus loin dans le sport, c’est aussi se nourrir correctement. J’approuve ! 🙂

Runningfood, Nicolas Aubineau, Editions Mango, 12,95 euros.

2 commentaires

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s