Une saison 2017 aux petits oignons en vue du Marathon 2018

Voilà. Tout est dit dans le titre ou presque. Je suis donc semi-marathonienne depuis le 5 mars 2017 et j’en veux encore. Surtout, je veux aller plus loin.

Cette préparation au semi m’aura permis d’affronter et même de m’imposer une certaine rigueur. Mieux que ça, elle m’aura permis de savoir que je peux m’y tenir, aue je peux tenir tout court, et qu’en persévérant je peux me dépasser. Alors je ne parle bien évidemment pas de vitesse, et ceux qui me connaissent maintenant le comprennent bien. Je suis une coureuse de fond ça ne fait aucun doute. L’explosion de l’effort c’est pas mon truc. Reste néanmoins que si un jour, et c’est mon projet, je m’attaque au marathon, je voudrais le faire en moins de 5 heures. Pas pour la pure performance, mais pour ne pas m’infliger davantage que cette durée.
Donc, jusqu’à juillet c’est objectif amélioration du temps sur 10 kms avec pas moins de 5 courses programmées. Une run vertigo de 954 marches qui me forcera à travailler mes montées de genoux en amont de la course. Enfin, une marche de 50 kms pour travailler la durée de l’effort. 


Après ça, ce sera du travail en côtes et du renforcement musculaire tout l’été. A la rentrée, tout va s’enchaîner joyeusement : une ou deux courses de 10 kms en septembre, les 20 kms de Paris le 8 octobre, un semi le 22/10, un autre le 29/11, un 10 kms par mois de décembre à février pour la régularité, le semi de Paris en mars, et le marathon en avril 2018. 

Voilà donc où je voulais en venir. 😁

Il me semble que c’est une saison plutôt bien taquée pour aborder cette épreuve. D’ici là, c’est nutrition raisonnée,pas une goutte d’alcool pendant plusieurs périodes et surtout de décembre à avril prochain, des vitamines, des étirements, de la marche tous les jours, la planche une minute chaque jour… voilà mon programme pour l’année à venir ! 🙂 j’hâte que tout cela commence avec ma course du 23 avril ! 

Et vous, comment se profile l’année à venir ? 

5 commentaires

  1. Ta motivation est impressionnante. Préserve toi bien et écoute ton corps. Mêmes les sportifs professionnels s’arrêtent s’ils sentent un risque. Et puis l’essentiel c’est de t’amuser, de te faire plaisir en courant. Bravo 👏

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s