New-York (1/2)

Avant d’aller √† New-York pour la premi√®re fois en d√©cembre dernier, j’√©tais effray√©e √† cette id√©e. Je m’imaginais une sorte de jungle b√©tonn√©e, trop de monde, trop de rues, trop de vertige, d’agitation, et l’appr√©hension de ne pas comprendre les am√©ricains.


Finalement, ma « premi√®re fois » √©tait si bien qu’en repartant √† la fin du s√©jour j’avais les larmes aux yeux. Jusqu’ici, seule l’Espagne m’avait fait cet effet l√† et je n’aurais jamais imagin√© √™tre un jour s√©duite par une city anglosaxonne comme NY. 

La v√©rit√©, c’est que je me sens l√†-bas comme chez moi. C’est bien s√Ľr facilit√© par le fait que j’y vais principalement pour travailler, et que dans ces conditions on se fond dans la masse, on vit au rythme de la ville plut√īt qu’en la d√©couvrant comme un touriste.
En d√©cembre dernier je n’avais pas des masses de temps pour d√©couvrir la ville. J’y √©tais pour 5 jours, et pour le travail. De plus, il est toujours plus difficile de se faire une id√©e d’une ville √† la p√©riode de No√ęl o√Ļ les journ√©es sont courtes et les rues anormalement chang√©es et charg√©es d’une ambiance toute exceptionnelle. Cependant, le d√©calage horaire aidant, j’ai pu faire quelques footings le matin et m’offrir un lever de soleil sur le Pont de Brooklin, que j’ai travers√© entre 6 et 7h du matin.
En repartant, j’avais d√©j√† h√Ęte de revenir. 


C’est ce sui s’est produit juste apr√®s le semi de Paris, puisque le lendemain de la course je me trouvais dans l’avion pour rejoindre √† nouveau le continent am√©ricain. C’est tr√®s √©trange ce voyage. Quand vous partez √† midi ou 13h heure Fran√ßaise, vous avez l’impression d’avoir pass√© le jour le plus long de votre vie sous le soleil, en plein jours. Vous arrivez √† NY et il vous reste encore tout l’apr√®s-midi et la soir√©e. Ceci √©tant un peu entam√© par l’attente pour sortir de l’a√©roport en passant par la douane, ce qui ne s’est pas du tout arrang√© apr√®s l’√©lection de Trump.


Cette fois, je suis rest√©e presque 10 jours dont un week-end. J’ai donc un peu plus profit√© de la ville et croyez-moi, cette fois je n’ai pas du tout pris le m√©tro. Si bien que durant mon week-end j’ai arpent√© Manhattan de haut en bas et de long en large. En tout, une semaine apr√®s mon semi, j’ai parcouru 50 kms √† pied en deux jours. ūüėé


L√†-bas, j’ai d√©couvert 3 restaurants v√©g√©tariens /vegetaliens o√Ļ je me suis vraiment r√©gal√©e. Le premier, o√Ļ j’ai √©t√© chercher mes repas plusieurs fois, s’appelle Red Bamboo. Il se trouve Au 140 W 4th Street. J’y ai mang√© des plats succulents que malheureusement je n’ai pas eu le temps de prendre en photo. ūüėĀ 

Vous pourrez vous faire une idée du menu ici : http://www.redbamboo-nyc.com

Ensuite, lors de mon p√©riple du dimanche o√Ļ j’ai parcouru Central Parc du sud jusqu’√† Harlem (en partant √† peu pr√®s d’Union Square le matin, et en empruntant Brodway, la 5eme, et Time Square), je me suis arr√™t√©e chez Peacefood Cafe. Miam. Matez moi ce sandwich aux champignons/tomates s√©ch√©es / roquette et cette bi√®re sans alcool (d√©licieuse) :

Vous pouvez trouver plusieurs Peacefood Cafe dans la ville. Il y en a un notamment au 41E 11th Street. Celui-ci j’y suis all√©e un autre soir o√Ļ ce que j’ai mang√© √©tait tout aussi succulent. Et je ne vous dis pas les desserts expos√©s…


La veille, je m’√©tais fait un beau p√©riple aussi. J’√©tais partie par la 6eme avenue jusqu’au sud de Manhattan, avais long√© le passeo jusqu’aux quais d’embarquement de la Statue de la Libert√© puis √©tais remont√©e (tout √ßa par moins 10 degr√©s) dans la ville en passant sous le pont de Brooklyn puis dans China Town, Little Italy etc… l√†, un peu √©puis√©e, frigorifi√©e et morte de faim, j’ai eu l’id√©e de m’arr√™ter dans un resto o√Ļ ma foi il √©tait difficile de se poser tant la file d’attente √©tait longue. Mais seule, je n’ai pas eu de souci pour me frayer un chemin jusqu’√† une table avec vue sur la rue.


Cet endroit s’appelle : Butcher’s Daughter. ūüėÖ Ca se situe au 19 Kenmare Street. Je m’y suis r√©gal√©e aussi mais √ßa reste un peu cher : 23 $ en tout pour un plat (certes copieux), en comptant la TVA et le pourboire. 

Et puis je n’ai pas fait que manger l√†-bas bien √©videmment. J’ai vu des tas de choses, admir√© l’architecture de la ville. D√©couvert l’int√©r√™t de la fonction Panorama de l’appareil photo en l’utilisant verticalement…


Je raconterai le reste de ma visite dans un autre post. ūüôā

Un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonn√©es ci-dessous ou cliquez sur une ic√īne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez √† l'aide de votre compte WordPress.com. D√©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez √† l'aide de votre compte Google. D√©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez √† l'aide de votre compte Twitter. D√©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez √† l'aide de votre compte Facebook. D√©connexion /  Changer )

Connexion à %s