Préparation Cross du Mont-Blanc : Jour 2

C’est le matin du deuxième jour de reco. Nous allons faire la première partie de la course, soit 12 kms de parcours au départ de Chamonix, un tronçon beaucoup plus roulant que celui par lequel nous avons commencé hier.

Je suis encore un peu frustrée d’hier car le groupe a fait la reco des 6 derniers kms sans moi, ils ont eu le plaisir de se projeter sur la ligne d’arrivée. Après tout, je me dis que de toute façon je n’en verrai peut-être pas la couleur donc…

Ce matin, je me demandais même si je n’allais pas m’acheter un dossard pour le 10 km, histoire de ramener une médaille après cette semaine de dingue. Mais elle n’aurait sans doute ni la même saveur, ni la même valeur. Je m’apprête à souffrir samedi, mais je vais le faire et donner le meilleur.

Cette première partie de la course est un régal. Nous montons quand même 500 mètres de D+ à un moment donné, mais la majeure partie du chemin se faufile entre les arbres, croise des torrents, vous fait courir sur des tapis d’épines de pin (ce que personnellement j’adore).

J’ai beaucoup moins de mal à suivre le groupe qu’hier, et pour cause : il y a de longues parties où l’on peut enfin courir ! (Bordel). Ce qui m’avait frustré hier car je n’avais vraiment pas pu courir dans cette alternance de montées et de descentes. Dans les montées mon coeur neurotonique grimpe à 180 tout de suite, ce qui risquerait de me griller pour la suite de la course, et dans les descentes la fragilité de ma cheville droite se fait sentir : elle vacille, tourne dans la chaussure (les chaussures, j’en reparlerai 😡), mais malgré tout ma semelle accroche bien le reste du temps, que ce soit sur les cailloux ou sur du plus mou.

Nous mettons 1h50 pour parcourir 12 kms, ce qui avec un D+ 500 n’est pas mal pour mon petit niveau. Si je refais pareil pour le jour de la course, ça me fait arriver 40 minutes avant la barrière horaire. Ça me laissera donc 2h40 avant la seconde, et je pense que ça peut le faire à condition :

  • Que je me nourrisse bien de sucres lents toute la semaine
  • Que je boive 3 litres d’eau par jour jusqu’à la course
  • Que je boive bien aussi pendant la course
  • Que je sois régulière
  • Que je ne panique pas
  • Que je m’alimente régulièrement pendant la course aussi, ce qui veut dire au minimum 2 barres clif et 3 pates de fruit pour les deux premières parties.

Tout cela est possible. Il sera hors de question de me dire : je suis au désespoir, je suis fatiguée, je veux rentrer chez moi, et de m’arrêter à ça. Chacun d’entre nous se dit ça à un moment donné sur une course. L’essentiel est de savoir qu’avec de la patience et du courage : ça passe et ça va toujours mieux un instant après. C’est le miracle du sport.

<<
problème d'être neurotonique, c'est qu'on est en sprint tout le temps, même à faible allure. Si je cours à 7' du kilomètre, ça va, ma fréquence cardiaque reste raisonnable. Si je grimpe à 6'30 du kilomètre, je suis dans le rouge. Sur un 10 kms je peux me le permettre, voire, j'ai déjà testé, sur un semi sur du plat. Mais sur un trail… 😂 hors de question !

Au final, en course à pied, il s’agit encore de gestion. On gère son rythme, son hydratation, son alimentation, sa respiration en fonction de l’effort à fournir, et on doit faire avec les outils que l’on possède : son propre corps, qui a ses limites !

Je ne suis pas mécontente d’entamer la partie récupération avant la course de samedi. Nous sommes à J-3 et finalement, j’ai hâte d’y être, alors que je suis passée par des moments de douleur, de doute, de découragement profond !

A moins d’un pépin, je ne vois pas pourquoi je ne ramènerais pas cette médaille. 😅 ce sera juste un moment à la fois agréable et douloureux à passer, pour ensuite observer la vue, bien méritée, la médaille et la satisfaction de m’être dépassée. Après ça, Le Marathon de Paris 2019 ce sera du cheese cake ! 😁

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s